Le nez

La rhinoplastie
« Refaire » tout ou partie du nez

La rhinoplastie permet de modifier la forme, la taille ou la fonction du nez. Elle est utilisée pour aider les patients à acquérir une meilleure harmonie du visage, pour reconstruire le nez après un traumatisme ou pour corriger des imperfections physiques, des malformations congénitales et des problèmes respiratoires.

Grâce aux progrès scientifiques, il existe aujourd’hui de nombreuses techniques – chirurgicales et non-chirurgicales – qui permettent des améliorations considérables avec moins de risques qu’auparavant. De nombreux défauts peuvent affecter la confiance en soi : pointe bulbeuse, carrée ou tombante, nez tordu ou mal aligné, bosse visible sur l’arête nasale, déviation de la cloison ou autres problèmes structurels.

Les procédures « light »

1.La rhinoplastie non invasive : Dans votre cas, il est peut-être possible d’avoir recours à une technique douce que l’on pourrait nommer « rhinoplastie non invasive ».

Cette alternative nouvelle et passionnante concerne les patients qui, comme vous, souhaitent améliorer la forme de leur nez sans chirurgie invasive. C’est en ayant recours à des injectables tels que l’acide hyaluronique, l’hydroxy apatite de calcium ou le BOTOX ® que j’agirai sur la forme et le contour de votre nez. Lorsque le problème initial est mineur, cette procédure sans chirurgie peut donner d’excellents résultats en améliorant l’apparence générale de votre nez (égalisation des fosses et des bosses), le tout en un quart d’heure !

Mais surtout, un nez n’a de proportions qu’en rapport avec son environnement. On peut donner à un grand nez l’illusion d’un nez plus petit, en modifiant légèrement le front, le menton, et surtout en avançant les pommettes du côté du nez, pour que de profil apparaisse beaucoup plus petit ! Et cela avec des produits injectables, au cabinet.

La voie chirurgicale

Si, après discussion, nous estimons qu’il vaut mieux aller plus loin, nous aurons alors recours à la rhinoplastie chirurgicale. Les os et le cartilage excédentaires seront réorganisés ou supprimés sous la peau qui couvre le nez. Parfois, il me faudra réorganiser et renforcer la structure de votre nez à l’aide de greffes de cartilage ou d’os. Par la suite, je replace la peau en position sur ce cadre rénové, donnant à votre nez un nouveau look. Selon vos besoins, votre nez peut maintenant être plus grand, plus petit, plus court, plus long. Des améliorations peuvent être apportées à l’arête, à la pointe ou aux narines.

Les deux techniques les plus courantes sont la rhinoplastie « ouverte » et « fermée », mais il y a d’autres variables à considérer. C’est après examen de votre nez que nous diagnostiquerons d’éventuels problèmes et établirons un plan pour y remédier.

1.La rhinoplastie fermée : Dans une rhinoplastie fermée, toutes les incisions sont faites à l’intérieur du nez, ce qui en fait l’option la plus populaire avec les patients. La technique fermée limite la visibilité du chirurgien parce que tout le travail se fait à l’intérieur du nez, mais le fait qu’il n’y ait aucune incision externe offre certains avantages par rapport à l’alternative ouverte :

  • Moins de risques de gonflement de la pointe du nez
  • Réduction du risque d’infection ou de complications liées à la chirurgie
  • Réduction du risque d’œdème après l’intervention, permettant une récupération plus rapide
  • Durée de chirurgie réduite, ce qui entraîne moins d’anesthésie
  • Aucune cicatrice externe

2.La rhinoplastie ouverte : La technique ouverte utilise les mêmes incisions que pour la rhinoplastie fermée, mais j’effectue une incision supplémentaire à l’extérieur du nez, dans le tissu qui sépare les narines (la columelle). Cette incision supplémentaire me permet d’exposer entièrement la structure à l’intérieur et d’avoir une parfaite visibilité. La cicatrice qui en résultera sera imperceptible. La technique ouverte offre certains des avantages :

  • Meilleure visibilité pour le chirurgien
  • Accès libre au cadre à l’intérieur du nez
  • Je suis en mesure de faire un meilleur diagnostic et d’affiner le travail pendant la chirurgie
  • Meilleure option pour des déformations complexes.
  • Meilleure option pour une rhinoplastie secondaire (si une première opération effectuée ailleurs ou à l’étranger n’a pas été satisfaisante)

3.La rhinoplastie secondaire : Pour ce dernier cas, une rhinoplastie secondaire peut s’avérer nécessaire lorsque le praticien auquel vous avez fait appel la première fois a commis une erreur dans son estimation, son geste, ou que des problèmes respiratoires ont surgi. La rhinoplastie secondaire est généralement plus complexe, d’où ma préférence pour la technique ouverte.

En général, la rhinoplastie fermée est préférable pour les petits nez.
Quelle que soit la procédure choisie, attendez-vous à des ecchymoses et un gonflement. Mais au final, votre vie sera transformée !
Attention ! Le nez demande une approche artistique très importante pour s’intégrer avec l’anatomie environnante. Même si on ne l’aime pas, notre nez est celui que nous devons avoir. Le nouveau nez paraîtra vite peut-être plus joli, mais souvent non harmonieux, ce qui explique les remarques classiques comme « je le (ou la) préférais avant, il ou elle a tout perdu » (sous-entendu : de sa personnalité).